Pixel-Plongee.Fr

 

Les Moyades :


Niveau Requis : Niveau I - Niveau II - Niveau III
Type : Tombant
Profondeur Minimale :  -8 Mètres
Profondeur Maximale :  - Mètres


Description :

Avec nos embarcations rapides il nous suffira de quinze minutes pour nous
 rendre sur l'îlot des moyades à la pointe nord de l'île de RIOU.
 Un roché désertique brûlé par le soleil et battu par les vagues, entouré de 3 plateaux émergés à 8 m 20 m et 40 m environ.
 Cette plongée nécessite une très bonne météo car le site est exposé à tous  les  vents. Le mouillage y est très facile, Baptêmes et plongeurs confirmés y  trouveront  beaucoup d'intérêts.
 C'est sur la face sud est que vous allez vous régaler, un tombant se découpant en méandres vous offrira toutes ses richesses : gorgones, beau corail rouge. En été il est même possible de croiser des barracudas !
Une fois passé ce tombant, vous passerez un dos de chameaux sur 21 m, plein large et découvrirez de grosses pierres sur 20 m où une famille de 5 mérous ont élus domicile. Vous pourrez ensuite contourner l' île ou plutôt revenir sur vos pas  dans la zone des 12/20 m où le tombant recèle de chouettes cavités,ou se prélassent beaucoup de sars tambours et des bancs de poissons multicolores.
 Venez plongée à Marseille et si la météo est clémente allez y faire un tour.

Coordonnées GPS du Site : voir Carte

Photos du site :

des barracudas

Le barracuda (Sphyraena barracuda) est une esp�ce de poisson carnivore de grande taille (jusqu'� 2 m). Le corps du barracuda est allong�, avec une m�choire inf�rieure de grande taille et des dents en forme de croc. Les deux ailerons dorsaux sont largement s�par�s, le premier ayant cinq �pines et le seconde une �pine et neuf rayons mous.Depuis la fin des ann�es 70, alors qu'il �tait auparavant tr�s �pisodique en Nord M�diterran�e, le barracuda a largement colonis� les c�tes nord de cette mer, en particulier dans tout le golfe de G�nes (de G�nes jusqu'au Massif de l'Est�rel). Cette pr�sence nouvelle, probablement due au r�chauffement climatique, inqui�te certains p�cheurs professionnels en raison de la voracit� de l'animal sur les esp�ces autochtones, y compris sur d'autres pr�dateurs locaux, notamment les loups (nom du bar en M�diterran�e). Ce sont des pr�dateurs voraces qui comptent, pour la chasse, sur l'effet de surprise suivi d'une courte acc�l�ration.