Pixel-Plongee.Fr

 

L'Ecueil du Milieu :


La note du site :  /5

Niveau Requis : Niveau I
Type : Sec Rocheux
Profondeur Minimale :  -5 Mètres
Profondeur Maximale :  -25 Mètres


Description :

Le site est marqué par une balise de danger isolée entre l'île Plane et Riou ,autour de laquelle il est facile de mouiller côté Plane.Descendez le long du sec en direction de l'est, en suivant cette langue rocheuse ou "Fromage". A 25 mètres, au sable, vous arrivez sur un champ de posidonies. Le retour s'effectue sur l'arête, pour revenir jusquà la boule. La partie côté Riou présente peu d'intérêt, soyez observateur, il y a beaucoup de nudibranches !

Plongée peu connue,merite un détour pour son homar.

Plongée non abritée, attention au courant.

Coordonnées GPS du Site : voir Carte

Photos du site :

L'Ecueil du Milieu

Les filets victimes de l'ecueil qui vous pourrez voir facilement

Le HOMARd

Comme je le disais, un homard s'est caché pendant un certain temps dans cet ecueil . Espérons qu'il se défende bien ...

Le saviez vous ? Après avoir atteint la maturité sexuelle, le homard, comme la plupart des crustacés, continue de muer régulièrement, en général une fois par an ou tous les deux ans, voire plus pour les plus gros. Il peut mesurer 50 cm et peser 4 kg, en atteignant souvent une quarantaine d'années. Le plus gros homard jamais mesuré a été capturé en Nouvelle-Écosse (Canada) en 1977 et pesait près de 20 kg pour une taille comprise entre 90 et 120 cm. Le homard sécrète de façon permanente une enzyme appelée la télomérase visant à renouveler les télomères de chacun des chromosomes compris dans la totalité des cellules de son organisme. La renouvelabilité des télomères entraîne un phénomène chimique qui a pour cause la duplication infinie des tissus du homard. Autrement dit le homard ne possède aucun facteur de mortalité par le vieillissement